Les quartiers de Marseille

Nos appartements se situent principalement dans les 1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e arrondissements de Marseille.

Le 1er arrondissement

Il s'agit du coeur du centre ville marseillais. Les quartiers du Vieux Port, Noailles, Belsunce, la porte d'Aix et les alentours de la Gare Saint Charles.

Le Vieux Port
C'est autour de ce port de pêcheurs (la vente à la criée a encore lieu tous les matins sur le vieux port) que s'est construite la ville. Chacune des deux rives (le quai des belges - côté mairie et le quai de rive neuve) sont courues par les jeunes étudiants qui se retrouvent dans les restaurants et les bars. C'est là que dés le coucher du soleil (et l'été bien avant) on se retrouve pour un apéro ou on refait...le match. Les soirs de match allez vous serrer à l'intérieur pour profiter de l'ambiance et vibrer avec les supporters de l'Olympique de Marseille. Si vous préférez l'équipe adverse gardez-le pour vous…

Le quai des Belges est aussi le point de départ des navettes qui vous mèneront aux îles du Frioul et au château d'If ou vous revivrez les aventures du comte de Montecristo. La traversée est rapide (une demi heure) et vous permettra de vous faire une idée plus exacte de la topographie de cette splendide rade (qui a failli accueillir la coupe de l'America) et vous permettra d'avoir une vue d'ensemble de la ville.

Sur le quai de rive neuve et dans l'ancienne halle de la criée, vous retrouverez le théâtre de la criée qui propose une programmation riche et variée et accueille souvent le ballet national de Marseille.( www.theatre-lacriee.com).

Le quartier Saint Charles avec sa gare comme repère est devenu un grand pôle multimodal (train, metro, bus pour le pays d'Aix par exemple). La porte d'Aix (sorte d'Arc de triomphe local) est la « porte vers Aix » ou plutôt le point de départ de l'Autoroute A50. 

Quartier très populaire, elle est avec le quartier Belsunce qui mène directement sur la Canebière le centre de ce que l'on appelle le métissage marseillais. Des populations françaises, magrébines, turcs... se retrouvent pour commercer, se restaurer.... Ce quartier accueille depuis 2003 la grande bibliothèque de l'Alcazar, ainsi que le centre Bourse, centre commercial situé aux pied des tours construites par l'architecte Labourdette dites Tours Labourdette.

Entre la canebière et le cours Lieutaud on retrouve le quartier de Noailles. Ce quartier accueille chaque jour un marché, le marché des Capucins, aux légumes, fruit, poissons... on y trouve des produits d'une très grande fraîcheur. Les senteurs vous évoqueront l'orient: A voir! 


La canebière reste l'avenue la plus réputée de Marseille. Laissée un peu à l'abandon depuis une trentaine d'année, elle retrouve peu à peu son lustre d'antan. Elle accueillera bientôt un tramway ultramoderne et peu à peu ses beaux immeubles sont rénovés avec beaucoup de goût à l'image du grand Hôtel de Noailles.

Sur le bas de la Canebière, vous distinguerez facilement le Palais de la Bourse qui accueille la plus ancienne Chambre de Commerce (1559), véritable fleuron du style second Empire à Marseille, qui a reconverti certaines de ses salles en Musée de la Marine et de l'Outre mer.

A l'autre extrémité de la Canebière vous retrouverez l'église Saint Vincent de Paul plus connue sous le nom d'église des Réformés dont le vitrail central est de toute beauté. Au n°56 de la Canebière, allez déguster un café chez le plus fameux des torréfacteurs marseillais (la torréfaction de Noailles). Ils proposent une douzaine de types de cafés différents et une quarantaine de variété de thés.

Sur le bas de la Canebière, débouchent les trois rues les plus commerçantes: la rue Saint Ferreol, la rue de Rome et la célèbre Rue Paradis, l'une des plus longues de Marseille.

Le 2e arrondissement

Le 2e arrondissement se compose des quartiers du Panier, de la rue de la République et de la Joliette.

Le Panier est le quartier le plus ancien de Marseille. Véritable petit village provençal avec ses ruelles étroites, ses escaliers biscornus et ses immeubles colorés de 3 étages. Une partie du Panier a été détruite pendant la seconde guerre mondiale. Certains édifices de toutes beauté ont tout de même été épargnés. Parmi eux, le clocher des Accoules, la place des moulins, la cathédrale de la Major (construction neobyzantine du XIXe siècle et la vieille charité ancien hospice dont la construction date du XVIIe siècle (qui accueille aujourd'hui une faculté d'économie, le musée d'archéologie méditerranéenne ainsi que le musée d'Arts africains, océaniens et amérindiens).

La joliette correspond au quartier du port autonome. Ce quartier que l'on rejoint depuis le vieux port via la rue de la république (grande percée du XIXième siècle semblable aux travaux entrepris à la même époque par le baron Haussmann à Paris, rue qui bénéficie actuellement d'un grand chantier de réhabilitation) a été aujourd'hui reconverti en quartier d'affaire avec la rénovation complète des anciens Docks (longs entrepôts de briques rouges) en immeubles de bureau de standing. Ce quartier comme celui de la gare Saint Charles bénéficie depuis 1995 du grand chantier de rénovation urbaine baptisée Euromediterannée. Ce chantier est le plus important chantier entrepris en France depuis l'esplanade de la défense à Paris.(www.euromediterranee.fr)

Le 3e arrondissement

Il s'agit d'un quartier situé derrière la gare Saint Charles regroupant les quartiers Saint Lazare et Belle de Mai.
L'identité de Saint Lazare doit beaucoup à l'Université de Provence (Monumental bâtiment sans grand charme) et à la résidence universitaire de la rue Gaston Berger, ce qui en fait un quartier où les étudiants dorment mais en réalité ne sortent que très peu préférant se retrouver au vieux port.

La Belle de Mai est un vieux quartier résidentiel. La présence en son sein des anciennes manufactures de Tabac de la Seita réhabilité en un grand pole multimédia et culture: la friche de la belle de Mai, en fait un quartier de plus en plus attirant et branché.
Des studios de télévision et de cinéma ont permis la production à Marseille de séries à succès comme « Plus belle la vie » et la naissance de chaînes de télévision locale, la Chaîne Marseille (www.lachainemarseille.com).

Le 4e arrondissement

Cet arrondissement couvre les quartiers de Longchamp, Les chutes Lavie, les 5 avenues et les Chartreux.

Inauguré en 1838 pour célébrer la construction du canal de Marseille, le Parc Longchamp comprenait un parc zoologique (fermé depuis 1987), des jardins botaniques, un observatoire d'astronomie et deux musées (beaux-arts et histoire naturelle). Le programme très ambitieux comportait un château d’eau monumental, commémorant l’arrivée de l’eau dans la ville, un musée des Beaux-Arts, un muséum d’histoire naturelle, un observatoire d’astronomie, des jardins botanique et zoologique.
Il est aujourd’hui très agréable d’aller se promener dans ce parc en admirant la perspective que l’on peut avoir du palais sur le boulevard homonyme.

Le quartier des Cinq avenues porte son nom car il est le lieu de carrefour entre le boulevard de la Libération, le boulevard de la Blancarde, l'avenue des Chartreux, le boulevard du Jardin-Zoologique et l'avenue du Maréchal-Foch.

Le 5e arrondissement 

Le 5e arrondissement au même titre que le 4e est réputé comme un quartier résidentiel calme. Il regroupe des quartiers différents tels que le cours Julien et la Plaine très prisés de la jeunesse marseillaise et aux artistes se retrouvant dans des bars associatifs ou des cafés théâtres ou le quartier de la Timone, immense pôle universitaire de Médecine et de sciences. Ces quartiers sont constitués dans leur grande majorité d’ « immeubles marseillais » c'est-à-dire des bâtiments bas de trois à quatre étages reconnaissables à leurs persiennes de couleurs.
Sur la place Jean Jaurès, une large place rectangulaire ensoleillée, on retrouve les vendredis et samedis un marché de produits frais.

Le 6e arrondissement

A mi-chemin entre le quartier résidentiel et le quartier d’affaires il s’agit de la Préfecture, de Castellane et de Vauban.

La préfecture des Bouches du Rhône, bâtiment imposant se situe au bout de la rue Saint Ferreol, l’une des rues les plus commerçantes de marseille. Proche du palais de justice ce quartier détient le record du taux de cabinets d’avocats au m2 ainsi que du nombre de boutiques de vêtements par habitant !

La Place Castellane marque l’intersection entre la rue de Rome, le boulevard du Prado et le boulevard Baille. Cette belle place ronde (une fontaine centrale dessinée par Cantini a remplacé un obélisque qui fut transféré plus au sud (sur le rond point de Mazargues) est un lieu de rendez-vous ou l’on peut trouver des restaurants, bars et cinémas. (vous y trouverez notamment le cinéma Le César, la pizzaria la Piazza et le fast food marseillais l’Authentique).

Le quartier de Vauban, très prisé, vous replongera dans un livre de Pagnol. Avec ses petites maisons, ses ruelles étroites et ses petits commerces qui ont su préserver une certaine authenticité.

Le 7e arrondissement

Le 7e arrondissement est situé entre le vieux port à la plage du Prado au sud de la ville. Il regroupe donc la Corniche, Endoume, le Roucas Blanc (le rocher blanc).

La Corniche, il s’agit d’une longue esplanade de plusieurs kilomètres à l’aplomb de la mer. La vue y est bien sûr imprenable sur les îles du Frioul, et au sud sur les premières calanques.
En partant de la plage en direction du Vieux port, admirez sur votre droite les maisons de maîtres du XIXe siècle et leurs parcs. Parmi elles le Château Valmer, le château Berger. Après avoir passé sur votre gauche le « zidane » une affiche monumentale à la gloire du champion du monde natif de la région. Vous passerez un pont surplombant un petit port de pêcheurs, le vallon des Auffes. Descendez-y, rien n’a changé depuis 50 ans, les filets sont là, et les pointus aussi. Entrez dans un des restaurants de poissons et goutez la légendaire Bouillabaisse.
Juste avant de déboucher sur le quai de Rive Neuve, sur la gauche, entrez dans le parc du Pharo. Trônant sur le promontoire du Pharo, le palais du Pharo bénéficie d'un emplacement féerique, sorte de phare du Vieux port. De l'esplanade, on jouit d'une vue sur la rade, l'ensemble du Vieux-Port, la chaîne de l'Estaque. Lors d'une visite à Marseille en 1852, Napoléon III souhaita la construction d'une résidence. La ville lui offrit le terrain en 1855. Aujourd'hui, il fait office de salle de congrès.
Sur le quai vous pourrez admirer l'abbaye de Saint-Victor qui servait de nécropole dans les premiers siècles après J-C avant qu’une communauté religieuses ne s’y installe au Ve siècle. La crypte referme des sarcophages du Ier siècle.

Avant de rejoindre le bout du port, prenez sur votre droite la rue Fort notre Dame. C’est un peu raide mais en rejoignant le Boulevard Andre Aune et vous arriverez comme par magie à la basilique Notre Dame de la Garde, plus délicieusement appelée ici « la bonne mère ». Elle domine le quartier d’Edoume, du Roucas Blanc (quartier où se succédent les plus somptueuses villas de Marseille) et de Malmousque ( sorte de petit village de pêcheurs). Construite en 1800. Le point de vue est tout simplement épatant. Sur la ville bien sûr, ses quartiers, monuments, contours mais sur la mer, la côte bleue d’un côté et les calanques de l’autre.

Le 8e arrondissement

Il s’agit d’un des arrondissements sud de la ville, les quartiers du Prado, de Mazargues, de Montredon, de Saint-Anne, de la Pointe rouge et des Goudes.

C’est entre la plage et le boulevard Michelet que vous trouverez le parc Borely. Avec ses 40 hectares, ses jardins à l’anglaise (son jardin de roses et son étang) il est le lieu de rencontre des mamans avec poussettes ! Marcel Pagnol évoque ses après midis dans ce parc avec sa mère dans la gloire de mon père.

Le rond point du Prado, carrefour entre Le Prado I, longue avenue sans grand charme, qui vous mènera de la place Castellane au Parc Chanot et le Prado II, du rond point à la statue du David copie XIXe siècle de Michel-Ange. annonçant les longues plages de sable fin.
Les " Plages Gaston Defferre " dessinent sur de vastes espaces gazonnés ( 45 ha) conquis sur la mer, l'un des plus beaux sites balnéaires d'Europe, rendez-vous des poètes amateurs de cerfs-volants comme des " dingues " de planche à voile ou à roulettes, auxquels David tourne sereinement le dos.
Selon vos goûts, vous choisirez la plage du Roucas Blanc, celle du David ou l'Escale Borely, lieu " branché " des longues nuits estivales.

La plage des véliplanchistes vous fera découvrir des sports remarquables, planche et le surf...

Après les plages de Bonneveine et de la Vieille Chapelle, voici la plage de la Pointe Rouge, la plage d'été des Marseillais: des cabanons, une foule de petits restaurants, une ambiance décontractée.

Quittez l’Escale Borelly, ensemble de restaurants et bars de plages, et rejoignez le quartier de Bonneveine. Sur votre route vous « tomberez » sur Le Pouce : Oeuvre en bronze doré réalisée par le sculpteur César en 1988, il clôt le parcours qui, depuis la mer, amène au Musée d'Art Contemporain via le Rond Point Professeur de Vernejoul avec son "Mât des Fédérés" haut de 15 mètres, commandé en 1989 à Daniel Buren qui commémore les 500 fédérés (500 fanions) montés à Paris en 1792 pour défendre la ville.http://www.mairie-marseille.fr/vivre/culture/musees/mac.htm

Le 9e arrondissement

Il s’agit des quartiers sud de la ville, des quartiers plutôt résidentiels (St Marguerite, le Redon et Luminy).

En venant de Castellane, passez le rond point du Prado, vous laisserez sur votre gauche le stade Vélodrome (une larme vous viendra surement en repensant à la victoire de l’Olympique de Marseille en 1993 qui fut sacrée champion d’Europe :http://www.om.net/ ). Le stade a été agrandi à l’occasion de la coupe du monde de football en 1998 ; il est aujourd’hui le plus grand stade après le stade de France (60000 spectateurs).
Sur le boulevard Michelet, vous passerez ensuite sur votre droite la cité radieuse de Le Corbusier : http://www.marseille-citeradieuse.org

Puis, vous arriverez au rond point de Mazargue, (au centre duquel vous retrouvez l’Obelisque qui fut transférée depuis la place Castellane.
En direction de Cassis, vous apercevrez sur votre droite le plus grand ensemble résidentiel d’Europe ( un résultat disons un peu trop massif), La Rouvière. Les appartements jouissent souvent d’une vue imprenable sur la rade de Marseille et de l’avantage de ne pas voir…leur résidence !

Sous la Rouvière, les quartiers de Sainte Marguerite, Le Redon, Saint Anne et Le Cabot.
Puis débutent le massif des calanques. La route de la Gineste, vous mène en 20 minutes au port de Cassis. Sur votre droite vous apercevrez le campus de Luminy. Il accueille, depuis 1968 (à cette époque on souhaitait voir les étudiants quitter le centre ville !) une université de Sciences, une école d’Architecture, l’Ecole Supérieure des beaux arts de Marseille ( www.esbam.fr ), Euromed Marseille école de Management : www.euromed-marseille.com . Dommage que peu (voire pas !) de commerces soient implantés ce qui rend ce campus triste à partir de 18h00.

Du 10e au 15e arrondissement

Il s’agit de quartiers trés résidentiels.

 

Accédez à nos chambres en colocation disponibles